Pêche

La pêche à pied

Envie de vous aventurer sur les plages à marées basse, et de pêcher coques, couteaux, et autres crustacés en tout genre ? Cet article fait le point sur les différentes techniques de pêche à pied, ainsi que vos droits et devoirs en la matière…

La pêche à pied - © Cédric Boismain - Licence CC
La pêche à pied - © Cédric Boismain - Licence CC

Préparez votre pêche à pied !

Une bonne pêche à pied se doit d’être un minimum planifiée et organisée. Aussi, accordez vous le temps de consulter les horaires des marées avant de vous rendre sur place. Il est en effet préférable d’être à marée basse pour ratisser large, et espérer faire quelques prises. Vous trouverez notamment ces informations auprès des magasins du Comptoir de la mer : un guide des marées y est distribué gratuitement…

Munissez vous également de la règlementation pour la pêche à pied. Cette dernière vous permettra de connaître :

  • les périodes où la pêche à pied est autorisée
  • les tailles minimales autorisées pour vos prises
  • le nombre maximal de prises autorisées, par personne, et par jour

N’hésitez pas non plus à vous informer de la qualité écologique des lieux où vous compter pêcher : certaines restrictions sanitaires peuvent notamment être publiées au sein des offices de tourismes, capitaineries, et journaux locaux, vous rendant toute pêche, et toute consommation interdite. N’hésitez pas à vous renseigner au préalable !

Le matériel

La pêche à pied requiert un matériel simple et peu coûteux. Parmi l’équipement conseillé, nous vous préconisons l’usage :

  • de bottes
  • d’un coupe-vent
  • d’un panier de pêche où vous entreposerez vos prises
  • d’un couteau (résistant, souple, et à lame fine)
  • d’un râteau
  • d’une toise pour mesurer vos prises
  • d’un gant (pour mieux vous agripper aux rochers)

 Les conditions optimales pour la pêche à pied

La pêche à pied se pratique le plus souvent lorsque les coefficients de marées sont autour de 100. Soyez de préférence sur les lieux de votre pêche 2 heures avant l’heure de la marée basse.

Enfin, soyez vigilant : la marée remonte vite, et pourrait vous placer dans une situation des plus délicate !

Que pêcher ?

Les types de prises varient en fonction de l’endroit où vous vous trouvez… Voici toutefois une liste informative des différentes espèces que vous pouvez ramener dans votre panier de pêche…

Dans l’eau Dans le sable Sur les rochers
  •  des crevettes grises
  • des crevettes roses
  • des équilles
  • …etc.
  • des clams
  • des coques
  • des palourdes
  • des fausses palourdes
  • des praires
  • des pétoncles
  • des pieds de couteau
  • des tellines
  • …etc.
  • des araignées
  • des bigorneaux
  • des bulots
  • des crabes verts
  • des étrilles
  • des huîtres creuses
  • des moules
  • des oursins
  • des patelles
  • des tourteaux
  • …etc.

Il ne vous reste plus qu’à tenter votre chance, faire preuve de patience et d’astuce ! Soyez toujours respectueux des sites sur lesquels vous pêchez, suivez la règlementation à la lettre, et ne pêchez pas plus que ce que vous pourrez consommer ! Enfin, sachez que la vente de vos prises est interdite par la loi.

Bonne pêche à pied à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This