Alimentation

La spiruline aliment santé de la rentrée ?

Vous souhaitez bien démarrer le mois de septembre ? Vous aimeriez vous faire une santé de fer pour la rentrée et bien préparer l’hiver ? Pas de problème : on vous propose une petite cure de SPIRULINE. 
Retour sur une algue pas comme les autres…

De la spiruline - Philipp Alexander - cc
De la spiruline – Philipp Alexander – cc

Les petits noms qu’on lui donne

  • Noms communs : spiruline, algue bleu-vert, cyanobactérie.
  • Noms botaniques : Arthrospira platensis, Spirulina platensis, Spirulina maxima, Spirulina pacifica, famille des cyanobactéries.
  • Nom anglais : spirulina.

La spiruline : c’est quoi au juste ?

La spiruline est une algue présente dans la nature depuis plus de 3 milliards d’années, consommée et cultivée partout dans le monde sous des formes différentes. 
Appartenant à la famille des cyanobactéries ou microalgues bleu-vert, elle doit son nom à sa forme spiralée.
Près de 1 500 espèces sont recensées dont 36 sont comestibles. 

Aujourd’hui, cet aliment se démocratise et c’est plutôt une bonne nouvelle car elle est un atout précieux pour notre santé !

Où trouve-t-on la spiruline ?

Elle pousse de façon naturelle dans les eaux douces et alcalines des lacs des régions chaudes en Inde, au Tchad et au Mexique.
 La principale espèce actuellement offerte sur le marché est la Spirulina platensis. 
Cultivée principalement en Californie et à Hawaï dans un premier temps, la spiruline est maintenant produite partout dans le monde où le climat le permet : Chili, Chine, Cuba, Inde, Afrique de l’Ouest, Grèce (en serres géothermiques) mais aussi en France.
On la consomme plutôt sous la forme d’une poudre bleu-vert déshydratée, en vrac ou en capsules.

Un super aliment : faible en calories, riche en nutriments et vitamines

Faible en calories, la spiruline contient une mine de nutriments dans un très petit volume. Cependant, en fonction de son origine géographique, mais aussi selon les procédés de culture, de séchage et de broyage, sa teneur en nutriments peut varier.

  • Protéines. Dans 100g de spiruline on trouve 65g de protéines végétales. Un steak contient, par exemple, 25g de protéines pour 100g.
    55% à 70% des protéines contenues dans la spiruline sont d’excellente qualité (proportion des acides aminés et digestibilité optimales), soit 2,5g à 3,5g de protéines par 5g de poudre.
  • Caroténoïdes. La spiruline est une source exceptionnelle de caroténoïdes variés (bêta-carotène principalement, mais aussi cryptoxanthine, lutéine, zéaxanthine, etc.), soit autour de 22 mg/5 g. Elle fournit notamment une quantité astronomique de bêta-carotène, soit de 12 000 UI à 25 000 UI par 5 g de poudre. C’est bénéfique pour la prévention contre le cancer et les maladies cardio-vasculaires.
  • Fer. Elle constitue une excellente source de fer, soit de 3 mg à 8 mg par 5 g. Ce minéral est primordial pour l’oxygénation de notre corps et impacte de nombreuses fonctions de notre organisme.
  • Acide gras essentiels. Elle contient une quantité appréciable d’acide gamma-linolénique (de 40 mg à 50 mg/5 g), un acide gras insaturé de la famille des oméga-6.
  • Anti-oxydant. De plus, la spiruline est riche en phycocyanine, le seul pigment bleu naturel pouvant servir de colorant alimentaire et auquel on attribue une activité antioxydante importante. Elle contient également de la chlorophylle et de petites quantités de plusieurs minéraux.
 Elle contribue à ralentir le vieillissement de la peau grâce à ses molécules anti-oxydantes (acide gamma-linoléniques, phycocyanine, tocophérol, carotène, sélénium, zinc).

Les vertus de la spiruline

La spiruline possède donc de sérieux avantages pour notre santé ! Parmi ses bienfaits, elle est un précieux allié pour :

  • les sportifs : diminution de la fatigue, meilleures performances, effets protecteurs et anti-oxydant : tels sont les effets de la spiruline après 4 semaines de consommation (6g/j) par des sportifs. Elle peut également diminuer les courbatures provoquées par l’entraînement.
  • lutter contre le cholestérol : une consommation quotidienne de spiruline permettrait de diminuer de 30% en moyenne la concentration du “mauvais cholestérol” (LDL), ainsi que des triglycérides sanguin, et augmenterait le “bon cholésterol” (HDL). De plus, elle aurait la capacité de diminuer la glycémie sanguine.
  • stimuler les défenses immunitaires : en augmentant la production d’anticorps et de lymphocytes, elle permet de stimuler les défenses immunitaires. Des études ont montré qu’elles avaient des effets bénéfiques sur des virus comme l’herpès ou la grippe.
  • ses vertus anti-inflammatoires : la phycocianine et béta-carotène contenues dans cette algue possèderaient une action anti-inflammatoire, pouvant diminuer les douleurs.

Des avantages environnementaux indéniables

  • Une culture qui requiert dix fois moins d’eau que n’importe quelle autre culture. Bien que la Spiruline pousse dans l’eau, elle nécessite beaucoup moins d’eau par kilo de protéines produites à l’hectare que la plupart des cultures. Sa culture ne nécessite pas l’utilisation de sols fertiles mais seulement de bassins de quelques centimètres de profondeur. Elle est donc moins destructrice de sols fertiles.
  • Elle est cultivée sans aucun fongicide, herbicide, pesticide
. Du fait de sa culture hors sol, elle ne provoque pas de pollution, ne participe pas à l’érosion des sols, ne contamine pas les nappes phréatiques et ne provoque pas la destruction des forêts.
  • Elle est un grand pourvoyeur d’oxygène. 
Elle est encore plus efficace que les arbres pour fixer le carbone (jusqu’à 6,3 tonnes de carbone par ha/an). Parallèlement elle produit 16,8 tonnes d’oxygène (ha/an).

Comment la consommer ?

On la trouve sous forme de gélules ou sous forme de poudre.

 Une consommation normale est d’environ 3g le matin ou dans la journée, accompagnés d’un verre d’eau ou bien d’un fruit si vous souhaitez améliorer la fixation en fer.
Les personnes carencées, les sportifs, les végétariens peuvent aller jusqu’à deux cuillères de spiruline par jour soit 6 grammes.
Si vous préférez les comprimés, qui sont dosés à 500 mg, il est recommandé de consommer 6 comprimés par jour (+3g).
On peut la mélanger à des aliments (salades, yaourts, pâtes). Il est recommandé de ne pas la cuire car vous annuleriez toutes les propriétés nutritives de ce super aliment.

En savoir plus :

One Comment

  1. bonjour,
    en effet, la spiruline propose beaucoup de bienfaits et convient parfaitement à une mode de vie saine. Mais pour bien profiter de ces bienfaits, il recommandé de ne prendre que des spiruline certifié bio. certes, il n’existe pas encore de label bio pour cette micro algue aux vertus miracle, mais il existe de sites comme celui-ci https://www.france-spiruline.com/spiruline-posologie/ qui garanti la qualité et la mode de production de la spiruline. De plus, il est indiqué dans l’article le mode d’emploi de cette dernière pour éviter les surdoses et ainsi d’éviter les désagréments liés à cela.
    La spiruline a beaucoup d’avenir et il est très probable qu’elle deviendra l’aliment phare de la génération future

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This