Nautisme

Tout savoir sur le permis bateau !

Comme pour tout engin qui dispose d’un moteur, le bateau nécessite le passage d’un permis. Comme pour le code de la route, les voies maritimes ont leurs propres règles régie par le code maritime. Sur l’eau, il existe également des particularités sur la puissance des bateaux et la distance de navigation par rapport à la terre. Voilà pourquoi il y a plusieurs permis bateau.

bateau

Les différents permis bateau

Le permis côtier

Le permis côtier remplace l’ex carte mer depuis 2008. Il est réservé à la navigation à proximité des côtes. Il vous permet de naviguer jusqu’à six milles au maximum des côtes, ou des abris, de jour comme de nuit. Au sujet de la puissance de navigation des bateaux, la motorisation ne peut pas dépasser les 50 chevaux. Toutes les règles du code maritime s’appliquent à ce permis.

Le permis hauturier

Ce permis, contrairement au permis côtier, ne fixe plus de limite de puissance ni de distance à la côte. Il est aussi qualifié de permis “grand large” et permet de partir partout en mer. Il faut donc connaître, de manière approfondie, les cartes marines, les bulletins météo et les différentes notions à connaître en haute mer. Pour information, pour l’obtenir il faut préalablement obtenir le permis côtier.

Le permis fluvial

Pour naviguer sur les fleuves et les lacs, Il faut avoir un permis différent des autres cités précédemment. Le permis fluvial est donc destiné à ceux qui préfèrent naviguer sur des plans d’eau intérieurs ou sur des canaux partout en France. Point commun avec le permis côtier, il y a des limites de taille et de puissance du bateau pour ce permis. Par contre il est impossible de naviguer en mer avec le permis fluvial. Si vous avez déjà le permis côtier, il suffira d’un examen théorique pour obtenir le permis fluvial.

Les étapes pour le passage des permis bateau

Tout d’abord, il y a l’épreuve théorique du code. Il comporte 30 questions de type QCM qui consiste en un examen de connaissance. Il faut obtenir 25 points minimum sur 30 pour valider le code. Le code est valable 18 mois pour passer la partie pratique de l’examen du permis.

Pour le permis côtier, l’épreuve pratique doit être validée en mer avec un bateau école du centre où vous passez votre formation. Pour le permis hauturier, il faudra simplement passer une épreuve théorique car il demande déjà d’avoir le permis côtier. Il est possible également de le passer en candidat libre. Pour cela il faut s’inscrire au bureau des affaires maritimes. Enfin, pour le permis fluvial, il y a une partie théorique et pratique en situation  sur l’eau.

Une fois obtenu, le permis ne demande aucune nouvelle validation et est définitif, sauf sanctions.

Sanctions en mer et amendes

Il y a également de la réglementation à respecter en mer. Si elle ne l’est pas des sanctions sont prises. Il existe différents types de sanctions pouvant aller jusqu’à la suspension temporaire ou définitive. Les suppressions étant essentiellement dues aux excès de vitesse ou à la conduite en état d’ébriété.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This