L'Actu

Cotten, une nouvelle usine pour la marque du ciré jaune

Le célèbre fabricant de vêtements marins a inauguré, cet été, pour son 55e anniversaire, un centre de production flambant neuf, à Trégunc (Finistère).

Nadine Bertholom, dirigeante de l'entreprise Cotten
Nadine Bertholom, dirigeante de l’entreprise Cotten, lors de l’inauguration de la nouvelle usine, à Trégunc

Bâtie sur une surface totale de 4500 m2, la nouvelle usine Guy Cotten permet d’optimiser les processus de production et de diminuer les déplacements.

« Nous avons pensé un bâtiment ultra performant et innovant, grâce notamment à l’installation de panneaux photovoltaïques pour produire et consommer localement notre propre électricité.» explique Nadine Bertholom, dirigeante de la société, fille du fondateur de la marque, décédé en 2013. Intégrant de nouvelles machines de soudure haute fréquence, la disposition des espaces de stockage des tissus, de coupe, d’assemblage, de contrôle qualité et de prototypes a été entièrement repensée pour répondre à une demande croissante, en France et à l’international.

Depuis leur mise au point en 1964 sur le port de Concarneau, les vestes cirées en nylon jaune, développées par Guy Cotten, ont remporté un succès jamais démenti, en particulier auprès des professionnels de la mer qui apprécient leur robustesse.

l'entreprise Cotten en chiffres

Avec un chiffre d’affaires de 15.9 millions d’euros en 2018, l’entreprise Guy Cotten emploie 150 salariés sur 3 sites de production en Bretagne en France et 100 sur son usine de Madagascar. Proposant une gamme de plus de 300 produits, elle assure la confection d’environ 450 000 articles par an, une production assurée pour plus de 70 % en Bretagne et écoulée pour près de 50% à l’export.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This